Festival PASTILLE

Edition 2020 en préparation…

En savoir plus ici

Les 3 dernières éditions :

Festival PASTILLE – Edition 2019

Festival PASTILLE – Edition 2018

Festival PASTILLE – Edition 2017

Pourquoi le Festival Pastille ?

 

Objectifs-pastille.jpg

Le droit à la santé et à la protection sociale sont des droits reconnus par de nombreux textes *. Cependant à l’heure actuelle dans le monde, 75 % de la population ne bénéficie pas d’un système adapté de protection sociale. En effet, si la santé n’a pas de prix, elle a un coût..
Selon l’OMS**, encore aujourd’hui 400 millions de personnes dans le monde ne peuvent pas utiliser les services de santé primaires dont elles ont besoin parce que ceux-ci ne sont pas disponibles ou sont trop couteux. Chaque année, toujours selon l’OMS, ce serait plus de 100 millions de personnes qui basculent dans la pauvreté à la suite de dépenses excessives de santé. Cette réalité s’exprime notamment dans les pays les plus pauvres (mais pas uniquement) où les mécanismes de couverture du risque maladie restent quasi inexistants ou demeurent le privilège des plus aisés.

ESSENTIEL et ses partenaires considèrent que ce n’est pas une fatalité.

Il est possible d’agir afin de lutter contre les inégalités en termes d’accès aux services de santé, au nord comme au Sud.
Par l’éducation, la sensibilisation et la prévention, il s’agit de faire évoluer les comportements de chacun en faveur de la préservation de son bien être ainsi que de celui de sa famille.
Par l’innovation sociale, les coopératives et mutuelles de santé peuvent être des acteurs solidaires visant à la mise en place de systèmes de protection sociale.
La santé de demain est aussi une santé qui intègre des innovations technologiques à condition qu’elles soient pensées sous l’angle de la durabilité et de la responsabilité.

Le film documentaire est un formidable vecteur d’information pour dialoguer autour de ses questions. Le festival PASTILLE choisit d’en faire le support pour montrer en quoi la santé est un sujet de société passionnant qui touche à de nombreux autres domaines : démocratie, bien être, inclusion sociale, éthique, écologie, innovation…

Les objectifs du festival PASTILLE sont :
– diffuser le rêve du Droit à la Santé pour tous, quelque soient les situations sociales, économiques ou culturelles
– informer sur les opportunités mais aussi les risques qui pèsent sur les conditions d’exercice de la santé de demain dans le monde au regard des enjeux économiques, technologiques, sociaux et environnementaux
– promouvoir des initiatives positives, porteuses d’espoir autour des notions de solidarité et d’innovation en santé

PASTILLE se veut effervescent, bouillonnant : riche en vitalité, en sens, en idées et en échanges humains … Parce que le manque de solidarité nuit gravement à la santé, PASTILLE se propose d’en être un antidote.

 * Déclaration universelle des droits de l’homme (art. 22 et 25), le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels (art 9. Et 10), la Convention 102 de l’OIT, les conventions régionales sur les droits de l’homme ainsi que de nombreuses constitutions nationales.
** Organisation Mondiale de la Santé. Tracking universal health coverage: First global monitoring report. Rapport Banque Mondiale, OMS, Juin 2015, p 2

Ligne artistique

Le film documentaire est un formidable vecteur d’information pour dialoguer autour des questions de solidarité en santé. Le festival PASTILLE choisit d’en faire le support pour montrer en quoi la santé est un sujet de société passionnant qui touche à de nombreux autres domaines : démocratie, bien être, inclusion sociale, éthique, écologie, innovation…
>> Les films sélectionnés en 2020 le seront selon les critères suivants : films de réalisateurs de toutes nationalités, d’une durée maximale d’une heure et trente minutes, et dont la date de sortie n’est pas datée de plus de 5 ans (production en 2015 inclue).

THEMATIQUES
Les thématiques traitant de solidarité en santé qui nous intéressent traitent plus particulièrement des sujets suivants : solidarité locale et internationale en santé, santé maternelle et infantile, sport, santé psychologique, santé féminine, santé des jeunes, prévention en santé, qualité des soins, accès aux traitements, travail décent, alimentation et nutrition, innovations sociales et technologiques en santé, accompagner le vieillissement de la population, accès à la santé des personnes les plus vulnérables.

FORMATS
Le film documentaire est à l’honneur mais différents genres cinématographiques pourront également être présentés : fiction, reportages et films d’animations.
Les formats privilégiés sont : court-métrage, moyen-métrage, ou long-métrage (moins de 90 minutes).
La sélection est principalement constituée de longs-métrages, format idéal pour assurer un débat après la projection.

PUBLIC
Les films sélectionnés s’adressent en priorité aux publics suivants :
– Enfance, jeunesse, famille
– Etudiants et professionnels de santé, de la protection sociale, du développement
– Public adulte non spécialiste mais intéressé par les questions de solidarité en santé

LANGUE
Les films non français doivent comporter des sous-titres en français.
Pour le public enfance, jeunesse, famille, les films français ou traduits en français sont privilégiés.

La présentation de films de réalisateurs africains, asiatiques, latino-américains ou d’Europe de l’Est est encouragée.
Une attention particulière sera portée sur la présence de films produits ou réalisés par des femmes.