Bénin

 

Pays/ Région //

  • Communes de Matéri, Copargo et Ouaké,
  • Zone sanitaire de Djougou-Copargo-Ouaké
  • et plus largement le département de la Donga.

Contexte //

Depuis 2012, Essentiel est associée aux travaux de réflexion d’Harmonie Mutuelle sur la définition de sa politique de solidarité en participant avec d’autres acteurs au Comité solidarité. Ce travail a abouti en 2013 à la création d’une fondation d’entreprise : Harmonie Solidarités.
En 2013, une nouvelle mission s’est dessinée pour ESSENTIEL : celle d’animer la plateforme de projets internationaux initiés par différentes entités du groupe Harmonie Mutuelle.
Il s’agit, à partir de l’expérience acquise par chacun des membres, de rechercher des complémentarités pour l’élaboration d’un projet fédérateur en lien avec les besoins de partenaires d’Afrique Subsaharienne autour de l’accès aux soins et du handicap visuel et auditif.

Ainsi, ESSENTIEL a été mandaté pour réaliser une étude sur le fonctionnement et la capacité de développement des mutuelles de santé au Bénin, mutuelles soutenues par France Bénin Vendée et l’ADMAB (Association pour le Développement des Mutuelles Agricoles au Bénin), puis accompagner ces structures dans le suivi et la création de mutuelles.
En effet, à ce jour, moins de 10% de la population béninoise bénéficie de la protection sociale santé.
ESSENTIEL souhaite accompagner le système de santé et le mouvement mutualiste béninois de manière transversale ; à la fois en apportant son soutien pour un renforcement de la base locale (au niveau des mutuelles) et en travaillant à la reconnaissance et à la structuration du mouvement mutualiste au niveau national via son institution faîtière (FENAMUS).

Objectifs //

L’objectif de ce projet est donc d’améliorer l’accès à la santé des populations du secteur informel et agricole.
Pour ce faire, il s’agit ainsi de :

Renforcer le développement des mutuelles sur des communes au nord-ouest du Bénin : Matéri et Copargo ; puis dans un second temps Copargo et Ouaké. 4 nouvelles mutuelles ont été créées à Copargo début 2015.
– Participer à la dynamique nationale de plaidoyer autour du rôle des mutuelles pour assurer l’accès à la santé du secteur informel.
– Créer des conditions durables pour améliorer la qualité des soins sur la zone sanitaire de Djougou-Copargo-Ouaké avec les autres acteurs présents sur le territoire.
Renforcer les structures d’appui et les organisations fédératives du niveau local au niveau national.

Résultats //

La première phase du projet a permis :

– La réalisation d’actions de sensibilisation auprès des mutualistes et des bénéficiaires par des animateurs et les élus mutualistes.
– L’implication grandissante des leaders communautaires (religieux, culturel, autorités locales) à la mutualité.
– La mise en place de formations pour les élus mutualistes et les agents de santé de Matéri et Copargo.
– Le démarrage de la prise en charge des soins par les mutuelles dans les centres de santé conventionnés.
– De mieux appréhender les évolutions nationales et de nouer des liens localement avec les autres acteurs mutualistes.
– A l’ADMAB de participer aux réflexions autour des politiques de protection sociale, de s’inscrire dans une dynamique nationale et de d’être reconnue comme un acteur crédible du mouvement mutualiste béninois.
– En accord avec le CONSAMUS, au projet de s’ouvrir sur une nouvelle commune (Ouaké), gagnant en cohérence en travaillant sur 2 communes (Copargo-Ouaké), situées dans la même zone sanitaire (Djougou-Copargo-Ouaké).

Analyse et perspectives //

Depuis mai 2008, le Bénin s’est engagé dans un processus de Couverture Sanitaire Universelle à travers la mise en place d’un Régime d’Assurance Maladie Universel (RAMU). Suite aux changements politiques récents (élection de Patrice Talon à la présidence du pays), un plan d’action sur la protection sociale, incluant un volet assurance maladie, dénommé ARCH (Assurance pour le Renforcement du Capital Humain) verra prochainement le jour en lieu et place du RAMU. Le contexte national est donc favorable sur le rôle et la place des mutuelles dans le système de couverture santé universelle.

Dans ce contexte, ESSENTIEL travaille afin d’apporter son soutien pour un renforcement de la base (niveau local) et travailler à la structuration du mouvement mutualiste béninois (niveau national) afin que celui-ci joue pleinement son rôle de plaidoyer.

Bénéficiaires //

  • La population de la zone de Copargo-Ouaké-Djougou (env 400 000 habitants)
  • Les mutualistes, les élus mutualistes
  • Les prestataires de soins et autorités sanitaires
  • Les décideurs politiques (élus locaux, nationaux).

 

Etapes du projet //

Phase 1 : Etude de fonctionnement
> Date de démarrage : septembre 2014

Phase 2 : Renforcement des mutuelles de santé de Copargo et Matéri
>Date de démarrage : juillet 2015 jusqu’à décembre 2016
>Budget : 60 000€

Phase 3 : Appui technique et institutionnel au mouvement mutualiste pour un accès aux soins des populations du secteur informel
> Dates : janvier 2017 à décembre 2019

Partenaires //

  • France Bénin Vendée (FBV)
  • Association pour le développement des mutuelles agricoles au Bénin (ADMAB)
  • Conseil National béninois des Structures d’Appui aux Mutuelles Sociales (CONSAMUS)

Co-financements //

  • Fondation Harmonie Solidarité – Harmonie Mutuelle