Nos modes d’action

Le champ d’action d’ESSENTIEL

ESSENTIEL agit dans le domaine de la solidarité internationale afin de lutter contre les inégalités en terme d’accès aux services de santé.
L’association vise un soutien aux personnes en situation de difficultés économiques, sociales et médico-sociales n’ayant pas accès à un minimum de couverture sanitaire.
A cette fin, ESSENTIEL porte des initiatives dans le domaine de la prévention, de l’éducation et de la sensibilisation à la santé.
Elle accompagne des coopératives et mutuelles dans la mise en place de systèmes de protection sociale.
Enfin, elle met en place des actions en faveur de l’amélioration qualitative des centres de santé.

Besoins socio-économiques couverts

L’action d’ESSENTIEL vise de façon globale à améliorer la santé des populations ; avec pour objectif secondaire de permettre une meilleure inclusion économique et sociale des personnes.
Cela passe par la couverture des besoins suivants :

  • un accès équitable aux services de couverture santé (couverture santé universelle)
  • des soins de qualité pour les populations
  • des systèmes mutualistes de protection sanitaire professionnels et viables

Publics bénéficiaires

Les premiers bénéficiaires visés sont les publics les plus vulnérables : les indigents et les travailleurs du secteur informel.
A travers son plaidoyer pour un système de couverture santé universelle, l’association ESSENTIEL milite pour que même les personnes aux plus faibles revenus puissent bénéficier de soins de santé et protéger leur famille.

Modes d’action

Les modes d’action d’ESSENTIEL sont :

  • la formation de professionnels et de bénévoles, la transmission de l’expertise et l’accompagnement technique en vue du renforcement des acteurs locaux
  • la mise en réseau de partenaires et le développement de partenariats opérationnels
  • la communication, le plaidoyer et la promotion de la santé communautaire
  • l’apports de fonds pour l’équipement de centres de santé en matériel de prévention, de sensibilisation et de soins de santé

Zone géographique d’exercice des activités

  • Guinée (Régions de Labé, Boké, Mamou, Kindia)
  • Burundi (Région du Lac Tanganyika )
  • Bénin (Préfecture de Copargo et Matéri)
  • Sénégal (Ville de Rufisque)