[Burundi] Echelle géographique élargie et nouvelles thématiques grâce au Fonds L’Initiative

Le poste de santé du port de Rumonge a été créé en 2014 par la Fédération des pêcheurs, ESSENTIEL et la SWAA, l’une des associations pionnières de la lutte contre le VIH auprès des femmes au Burundi ; initialement avec le soutien de la Région Pays de la Loire puis de la Fondation Raja Danièle Marcovici. Son activité a connu depuis une progression constante.
Situé idéalement sur le plus grand port du littoral du lac Tanganyika au Burundi, le poste de santé est fréquenté depuis 5 ans par les pêcheurs, les mareyeuses (ouvrières préparatrices du poisson) et les restauratrices. Ils consultent essentiellement pour des questions de planning familial, de dépistage du VIH et des infections sexuellement transmissibles. La population plébiscite la proximité, l’accessibilité et la qualité des actions menées.

Consultation au Poste de santé de Rumonge

Un nouveau projet pour la période 2020-2022 vise à l’ancrage du projet au sein des politiques publiques de santé du Burundi

Grâce à l’obtention d’un financement du Fonds L’Initiative, sida, paludisme, tuberculose mis en oeuvre par Expertise France, ESSENTIEL et ses partenaires vont pouvoir porter un projet sur 3 ans qui gagne en ampleur géographique et thématique. Ce projet intitulé SAPEMA – Santé des pêcheurs et mareyeuses – sera mené en coopération avec les différents programmes santé nationaux du Burundi ainsi qu’avec les institutions du Ministère de la Santé publique et de la lutte contre le sida.
D’un point de vue géographique, l’ouverture de 2 nouveaux postes de santé dans 2 nouvelles Provinces devrait permettre à l’ensemble de la communauté de la zone littorale (18 plages) d’accéder à des services de santé de proximité.

Emplacement des 18 ports et plages ciblés par le projet

En ce qui concerne les activités et les maladies couvertes, le nouveau programme permettra d’avantage d’actions de formation, de prévention et de sensibilisation autour du sida mais aussi désormais en ce qui concerne les hépatites, la paludisme et la tuberculose. Les 40 000 personnes de la communauté pourront plus facilement se faire dépister sur ces maladies et bénéficier d’un suivi en cas de dépistage positif.
Les droits des pêcheurs, mareyeuses et restauratrices seront défendus auprès des autorités sanitaires afin de prendre en considération dans la durée leurs difficultés d’accès aux soins ; essentiellement liées à la stigmatisation d’une partie de la population, à la distance vis à vis des structures sanitaires et aux horaires inadaptées.

Séance de sensibilisation au VIH

Qu’est ce que Le Fonds L’Initiative ?

Lancée fin 2011, L’Initiative est une facilité mise en œuvre par Expertise France et complémentaire du Fonds mondial. Elle apporte une assistance technique et un appui à l’innovation aux pays récipiendaires du Fonds mondial pour améliorer l’efficacité de ses subventions et renforcer l’impact sanitaire des programmes financés. Elle contribue ainsi à garantir l’efficacité de la riposte aux pandémies. Parmi les pays éligibles aux appuis de L’Initiative se trouvent les 19 pays prioritaires de l’aide publique au développement de la France et des pays membres de la Francophonie. Les évolutions récentes de L’Initiative amplifient son effet catalytique en renforçant les capacités des acteurs de la santé et de la société civile, en améliorant les cadres institutionnels, politiques et sociaux, et en soutenant des approches innovantes contre les pandémies.
L’Initiative est aujourd’hui un partenaire clé de l’impact du Fonds mondial. Elle confère à la France et à ses acteurs –monde de la recherche, société civile, agences publiques, etc.– une place inédite dans le champ de la lutte contre les trois pandémies les plus mortelles.


En savoir plus : www.initiative5pour100.fr

> Pour en savoir plus sur le contexte et les bénéficiaires du projet, le bilan des programmes portés entre 2014 et 2019 ou sur les objectifs du projet SAPEMA, cliquez ici